Conférence scientifique : The lights in the shadows: exploring the dark proteome to better understand aging and age related diseases

jeudi 03 septembre 2020 | Activités

Conférencière : Marie A. Brunet, DVM, Ph. D., Research associate, Pr Roucou Lab, Department of biochemistry and functional genomics, University of Sherbrooke



Date

3 septembre 2020, 12 h à 13 h

Lieu

Par visioconférence Zoom seulement us02web.zoom.us/j/88011571870
ID de réunion : 880 1157 1870
Mot de passe : AMNr74

Présentation en anglais

Résumé | Le vieillissement est à l'origine de nombreux dérèglements. Certains d'entre eux sont bénins, mais d'autres peuvent entraîner le déclin des fonctions cellulaires et une vulnérabilité accrue aux maladies. Par conséquent, l'âge est le facteur de risque principal pour un large éventail de maladies humaines, telles que le cancer, le diabète et les maladies neurodégénératives. Afin de développer des traitements et stratégies de prévention, nous devons mieux comprendre les fondements moléculaires et cellulaires qui régissent le vieillissement et la susceptibilité aux maladies liées à l'âge. Cependant, toute recherche fondamentale et clinique repose sur les annotations actuelles du génome, la carte du génome humain. Ces annotations définissent chaque élément du génome humain et façonnent ainsi nos hypothèses, nos conceptions expérimentales et nos interprétations. Et si ces annotations étaient incomplètes? Au cours de la dernière décennie, un nombre croissant d'études ont rapporté la découverte de cadres de lecture ouverts (ORFs) fonctionnels mais non annotés dans le génome humain. En d'autres termes, nous ne voyons que des fragments de l'image réelle. Des milliers d'éléments génomiques, transcriptomiques et protéomiques manquent dans les annotations actuelles. Cette présentation détaillera les découvertes récentes dans ce domaine : la nature bi-codante du gène FUS et ses conséquences pour la sclérose latérale amyotrophique, une maladie neurodégénérative mortelle. Elle mettra également en avant les méthodes bioinformatiques (y compris les algorithmes d'intelligence artificielle) développées pour explorer les éléments génomiques actuellement absents des annotations, ainsi que les futures directions de recherche.

Biographie

Dr Brunet qualified as a doctor of veterinary medicine (France) and later completed her PhD at Cambridge University (UK). She did her postdoctoral training in biochemistry and functional genomics at Sherbrooke University (Canada) under the co-supervision of Pr Roucou and Pr Cohen. Her research focuses on (1) the characterization of overlooked genomic elements in age-related diseases, (2) the use of cutting-edge algorithms, including machine learning, to explore protein relationships, (3) the integration of genomic, RNomic and proteomic data to characterize aging and age-related diseases. From the bedside to the bench to the computer, and back: Dr Brunet unusual cursus provides her with a unique set of skills to translate patients-derived data to wet-lab assays, use bioinformatics tools for integrative analyses and ultimately give back to the patients, the scientific community and the general population. Dr Brunet is driven by the human side of science, always looking for insightful collaborations and dedicated to the education of the next generation.

Information

Télécharger l'affiche



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager